Antiparasitaire

9 résultats affichés

Antiparasitaires : définitions

Un parasite est un être qui vit aux dépens d’un autre (un hôte notamment) sans pour autant le détruire. Par exemple les Poux et le Ténia sont des parasites. Un antiparasitaire est ainsi défini comme étant un médicament qui permet de neutraliser et traiter les maladies provoquées par les parasites.

Sélection des meilleurs Antiparasitaires

Rôles des antiparasitaires

Le rôle des antiparasitaires est de lutter contre les différentes parasitoses ou maladies parasitaires. Parmi les principaux parasites on retrouve le Plasmodium, le Toxoplasme, l’Amibe, le Trypanosome, les Leishmanies le Balantadium ; les Oxyures ; les Ascaris ; les Poux ; les Punaises ; les Puces ; les Sarcoptes et les Tiques.

On  les regroupe en 4 grandes catégories qui sont les suivantes :

  • Les Protozoaires ;
  • Les Helminthes ou vers ;
  • Les Fungi ou Micromycètes : ce sont des champignons microscopiques ;
  • Les Arthropodes : Servent bien souvent de vecteur de transport des parasites.

L’infestation de l’organisme par les parasites peut se faire :

  • Par voie buccale ;
  • Par voie pulmonaire ;
  • Par un dépôt d’œufs sur les blessures ;
  • Par des piqûres insectes : à l’instar  du paludisme (malaria) transmis par une piqûre d’anophèle femelle (moustique).

 

Indications aux antiparasitaires

Le recours aux antiparasitaires est indiqué dans les cas suivants :

  • Infestations de Poux ; Tiques ; Puces ; Punaises, etc.
  • Les parasitoses cutanées : gale, pédiculose ; trichomonase ; dirifilariose ; hypodermose ; ankylostomose ; leishmaniose tégumentaire ; filariose ; amibiase cutanée ; bilharzhiose cutanée ; cysticercose cutanée, etc.
  • Les parasitoses du système nerveux
  • Les parasitoses digestives : oxyurose ; amibiase ; ascaridiose ; taeniasis ; hydatidose ; lambliase.
  • Le paludisme ; la toxoplasmose, etc.

 

Antiparasitaires naturels

Afin de mettre fin aux parasites, la nature nous offre des remèdes naturels tout aussi efficaces que les médicaments.

Toutefois, il est recommandé de demander l’avis d’un spécialiste de la santé avant de débuter tout traitement (naturel ou pas) contre les parasites.

Super-aliments et compléments alimentaires aux propriétés antiparasitaires

Dans le but de prévenir ou  d’éliminer les parasites la consommation de certains aliments peut jouer un rôle important. Plusieurs aliments sont connus pour leur efficacité antiparasitaire et méritent d’être intégrés dans notre alimentation, notamment :

  • L’ail : Qu’il soit cru ou cuit, l’ail est réputé comme étant l’aliment déparasitant le plus efficace recommandé pour éliminer les parasites intestinaux, en particulier les oxyures.
  • Infusions : Boire régulièrement des infusions de Thym et de Cannelle permet de préserver l’organisme des parasites. Prendre une cuillère à café de Thym séché dans une tasse d’eau chaude à raison de 3 fois par jour pendant 2  semaines. Ou encore, boire une tisane à base de bâtons de Cannelle 3 fois par jour pendant 15 jours au moins.
  • Les graines et huile de Courge : elles peuvent être associées à des graines de tournesol pour prévenir la prolifération des  vers.
  • L’extrait de pépins de Pamplemousse
  • L’oignon ou la Rhubarbe
  • Le Fenouil
  • Les Carottes crues
  • Le Curcuma
  • Les clous de Girofle
  • La Choucroute fraîche
  • Le jus de Chou frais

Huiles essentielles aux propriétés antiparasitaires

Pour lutter de manière efficace et naturelle contre la prolifération des Acariens ; des puces ; des champignons et même de poux, les huiles essentielles se révèlent être de puissantes alliées.

En utilisation externe (par vaporisation ou encore en massage sur le cuir chevelu) ou en utilisation interne, les huiles essentielles suivantes sont réputées pour leur propriété antiparasitaire :

  • L’huile essentielle de lavande vraie
  • L’huile essentielle de camomille romaine
  • L’huile essentielle d’origan compact
  • L’huile essentielle de thym à linalol
  • L’huile essentielle de tea tree
  • L’huile essentielle de citronnelle
  • L’huile essentielle de myrrhe
  • L’huile essentielle de citron

Conseils pratiques : En cas d’infection, il est important de traiter toute la famille, y compris les animaux domestiques pour éviter une contagion rapide. Pensez à vous laver les mains plusieurs fois dans la journée et autant de fois que possible à l’eau courante et au savon.

 

SOURCES

  1. https://beautecherie.com/vermifuges-naturels-parasites-intestinaux-humain/
  2. https://www.doctissimo.fr/sante/aromatherapie/proprietes-des-huiles-essentielles/huiles-essentielles-antiparasitaires-insecticides
  3. Bonsall, Michael (2010), Parasite replication and the evolutionary epidemiology of parasite virulence. PLoS ONE 5(8): e12440.
  4. Bernigaud C, Monsel G, Delaunay P, Do-Pham G, Foulet F, Botterel F et al. Principales parasitoses cutanées: mise au point. La Revue de Médecine Interne. Volume 38, Issue 1, January 2017, Pages 17 – 27.
    Cart