Amande

Voici le seul résultat

Amande arbre

Origine et histoire de l’amande

Le nom amande est apparu au XIIIe siècle, et vient du mot latin « amandula », lui-même dérivé de « amygdalus ».

L’amande est le fruit de l’amandier, elle serait originaire du Proche et du Moyen-Orient. Selon des archéologues, les amandes y étaient déjà consommées il y a 780000 ans. L’amandier est l’une des plus anciennes plantes connues. Elle figure même dans les textes bibliques  symbolisant l’immortalité de Dieu ;  la vigilance et annonce une vie nouvelle pour l’Homme.

Les romains associaient l’amande à la fertilité, ils lançaient les amandes sur les mariés pour leur souhaiter santé ;  bonheur et une grande et longue descendance. Une telle pratique est encore courante  dans certains pays aujourd’hui.

La culture des amandes remonte à plus de 1550 ans avant notre ère en Egypte à plus de 3000 ans en Chine et à 2500 ans en Grèce. Elle arrive en Espagne grâce aux Arabes et en Amérique du Nord plus précisément en Californie (XVIIIe siècle) grâce aux pères franciscains venus d’Espagne.

De nos jours les principaux pays producteurs d’amande sont les États-Unis (Californie) et l’Espagne. Viennent ensuite,  l’Iran, le Maroc, la Turquie, l’Italie et l’Australie.

Description de l’amande

L’amande est le fruit de l’amandier, dont le nom scientifique est Prunus dulcis faisant partie de la famille des rosacées.

L’amande est une graine oléagineuse de couleur pâle possédant une coque de couleur verte. Sa chair est croquante, son goût peut être doux ou plus amer s’il s’agit d’amandes sauvages. Elle a une forme oblongue, ovoïde, aplatie avec une extrémité pointue. Son enveloppe est veloutée et son fruit ne devient pas juteux.

A l’état naturel l’amande est toxique en raison de sa forte concentration en cyanure, en revanche l’amande douce déjà transformée par l’homme contient moins de cyanure.

L’amande verte également appelée amande fraiche est le fruit non encore séché, elle est entièrement comestible. Sa pelure peut aisément se détacher de la coque et cette dernière ne présente aucune dureté. Les amandes vertes ont un aspect laiteux, sont tendres et ont un goût agréable.

L’amande sèche est plus ferme, cassante et douce, mais elle a aussi un goût légèrement amer.

Amande

Composition et valeur nutritionnelle de l’amande

La composition de l’amande lui confère, à juste titre, les qualités d’un super-aliment. Elle contient une quantité impressionnante de macronutriments mais aussi de micronutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. L’amande peut être considérée comme la meilleure graine oléagineuse. Elle se compose de :

  • Glucides (5,3 %): amidon, sucre ;
  • Fibres alimentaires ;
  • Protéines (22 %) ;
  • Lipides (54 %) : saturés, oméga-3, oméga-6, oméga-9 ;
  • Eau et cendres ;
  • Minéraux et oligo-éléments : bore, calcium, chlore, chrome, cuivre, fer, iode, magnésium, manganèse, nickel, phosphore, potassium, sélénium, sodium, zinc ;
  • Vitamines : B1, B2, B3, B5, B6, B9, E et provitamine A ;
  • Acides gras : acide myristique, palmitique, stéarique, arachidique, palmitoléique, oléique, linoléique, et acide alpha-linoléique ;
  • Flavonoïdes (présents seulement dans le tégument) : flavanols, flavonols, flavanones, acides phénoliques.
  • phytostérols

Amande fleurs

Propriétés de l’amande

Depuis les temps anciens l’amande amère a toujours été une étoile de l’industrie cosmétique. Elle était tout particulièrement réputée dans ce domaine en raison de ses propriétés : adoucissantes, hydratantes, anti-inflammatoires, cicatrisantes et tonifiantes pour la peau.

La prise quotidienne d’amandes douces apporte à l’organisme les vertus suivantes :

  • Hypocholestérolémiant : des études ont démontré qu’une consommation quotidienne d’amande douce diminuait le taux de cholestérol de 7,5 à 15 % chez les patients présentant une hypercholestérolémie. Mais aussi une diminution de 19 % du mauvais cholestérol (LDL-cholestérol).
  • Hypoglycémiant : l’amande a un faible indice glycémique, elle réduit l’indice glycémique des aliments et diminue la résistance de l’organisme à l’insuline. Il s’agit donc d’un aliment recommandé pour les diabétiques.
  • Diminue le risque d’accident cardiovasculaire : des recherches ont révélé qu’une consommation régulière d’amandes les réduit de 11 %. Elle exerce ainsi une action protectrice sur le système cardiovasculaire.
  • Antioxydant : manger une poignée d’amandes chaque jour permet de lutter contre les radicaux libres et le stress oxydatif, responsables du vieillissement prématuré de nos cellules.
  • Perte de poids : malgré sa forte concentration en lipides, des recherches menées ont démontré que l’amande peut être une puissante alliée si on souhaite entamer un régime ou éviter de prendre du poids. Si toutefois on n’en consomme pas en trop grande quantité.
  • Anticancéreux : consommer régulièrement des amandes réduirait le risque de cancer du côlon chez la femme. Les substances présentes dans l’amande lui permettraient  de prévenir le développement de tumeurs et d’inactiver les agents cancérigènes.
  • Hypotenseur : l’amande est un excellent allié dans la lutte contre l’hypertension artérielle
  • Améliore le transit intestinal : grâce aux fibres qu’elle contient.
  • Le maintien de la mémoire et de notre cerveau.
  • Procure rapidement la sensation de satiété.
  • Fortifie le système immunitaire et les os.
  • Cardioprotecteur, vasodilatateur, anti-inflammatoire.

NB : bien que l’amande possède des vertus remarquables, son effet n’a pas été prouvé sur le coronavirus (COVID-19) à l’origine de la pandémie virale actuelle

Amande graines

Bienfaits et vertus de l’amande

La consommation d’amandes s’est avérée efficace dans les cas suivants :

  • Hypercholestérolémie
  • Maladies cardiovasculaires
  • Diabète de type 2
  • Maladies intestinales
  • Problèmes cognitifs
  • Hypertension artérielle

Modalités d’utilisation et posologie de l’amande

L’amande peut être consommée sèche ou fraîche. C’est un ingrédient incontournable dans les pâtisseries orientales. Afin de profiter au mieux de ses  bienfaits,  il convient d’en consommer environ 30 g soit environ 25 amandes par jour.

Les graines d’amandes séchées peuvent être consommées entières, mondées (tégument brun enlevé), grillées, pilées, sous forme de pâte, de crème, d’huile ou de lait d’amande.

Les graines d’amandes douces fraiches sont généralement consommées en dessert.

Le lait d’amande peut remplacer le lait de vache, et convient parfaitement aux végétariens ainsi qu’aux personnes qui présentent une  intolérance au lactose du lait animal.

L’amande amère est utilisée par les vétérinaires en tant que laxatif ou purgatif pour les animaux.

Associations de l’amande

Pour un goût encore plus exquis, l’amande peut être associée à  l’abricot, la banane, le café, la cerise, le chocolat, le citron, les figues, la fleur d’oranger, la framboise, les fruits rouges, les mûres, les noisettes, l’orange, la pêche, le pistache, la poire, la pomme, la vanille, etc.

Précautions d’emploi de l’amande

Contre-indications de l’amande

La consommation d’amande est déconseillée dans les cas suivants :

  • Les personnes allergiques aux oléagineux et aux fruits à écales : elles peuvent provoquer dans les cas les plus graves un choc anaphylactique.
  •  Les personnes souffrant de calculs urinaires.

Effets secondaires de l’amande

Une surconsommation d’amande pourrait causer :

  • Des troubles gastro-intestinaux : ballonnements, crampes et constipation
  • Un excès de vitamine E peut entrainer une léthargie, des troubles de la vision, des céphalées, des flatulences, la diarrhée.
  • Une prise de poids

Toxicité de l’amande

L’amande amère ou amande sauvage peut être dangereuse en raison de l’amygdaline qu’elle contient. L’amygdaline peut se transformer en acide cyanhydrique (cyanure) dans l’organisme. Une substance très toxique pour la santé. Cette dernière peut entrainer une diminution des activités respiratoires, qui outre les troubles respiratoires, peuvent provoquer également des maladies neurologiques (convulsions, hypotonie) et cardiovasculaires.

Cependant, grâce à son parfum aromatique, elle est utilisée, même à très faible quantité dans les pâtisseries et les confiseries.

Interactions de l’amande

L’amande contient une quantité assez importante de manganèse susceptible de provoquer une interaction négative sur certains médicaments. Il s’agit notamment de régulateur de pression artérielle, les antipsychotiques et les antibiotiques.

Conservation de l’amande

Les amandes décortiquées doivent être conservées de préférence  dans un contenant hermétique, idéalement au réfrigérateur.

L’huile d’amande constitue une huile stable à la température ambiante mais peut aussi être conservée au réfrigérateur.

Sources

  1. Souci, Fachmann, Kraut : la composition des aliments. Tableaux des valeurs nutritives, 7e édition, 2008, MedPharm Scientific Publishers / Taylor & Francis (ISBN 978-3-8047-5038-8)
  2. Spiller GA, Jenkins DAJ, Bosello O, Gates JE, Cragen LN, Bruce B. Nuts and plasma lipids : an almond-based diet lowers LDL-C while preserving HCL-C. 1998; 17(3): 285 – 90
  3. Jenkins DJ, Kendal CW, Marchie A, Parker TL, Connelly PW, Qian W et al. Dose response of almonds on coronary heart desease risk factors: blood lipids, oxidized low-density lipoproteins, lipoprotein (a), homocysteine, and pulmonary nitric oxide: a randomized, controlled, croosover trial. Circulation 2002; 106(11): 1327 – 32.
  4. Shragg TA, Albertson TE, Fisher C Jr.Cyanide poisoning after bitter almond ingestion. West J Med. 1982; 136(1): 65 – 9.
  5. Yang Jun, Rui Lu, Linna Halim.Antioxydant and antiproliferative activities of common edible nuts seeds. LWT Food Science and Technology. 2009; 42(1): 1 – 8.
  6. Howe GR, Benito E et al. Dietary intake of fiber and decreased risk of cancers of the colon and rectum: evidence from the combined analysis of 13 case-control studies. J Natl Cancer Inst. 1992; 84: 1887 – 96.
  7. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Amande
    Cart