Antiviral

Affichage de 1–9 sur 19 résultats

Antiviral : définition

Un antiviral est une substance susceptible d’agir au niveau de la réplication d’un ou plusieurs virus,  entrainant le ralentissement de leur multiplication, et dans certains cas exceptionnels leur élimination. Les antirétroviraux eux, sont des antiviraux destinés à lutter contre les rétrovirus. Les premiers médicaments antiviraux ont été développés en 1960.

Un virus est un parasite intracellulaire, incapable de se reproduire par lui-même. Il a donc besoin d’une cellule hôte à laquelle il transmet l’infection et dont il détourne ensuite le mécanisme pour son propre profit. Etant composé de plusieurs molécules d’ADN ou ARN, le virus se sert ainsi des réserves de la cellule hôte pour se multiplier. Il est ainsi défini comme étant « un agent responsable d’une maladie infectieuse, parasitaire, de nature particulaire et d’une taille comprise entre 0,01 et 0,3 micromètres ».

Le virus de la fièvre jaune fut le premier virus identifié comme étant pathogène pour l’Homme, et sur près de 5000 espèces virales identifiées, on en dénombre seulement 129 jugées dangereuses pour l’Homme.

Sélection des meilleurs Antivirals

Rôles des antiviraux

Les antiviraux ont pour rôle de lutter contre les virus. Ils interfèrent chimiquement au niveau du cycle de réplication (reproduction) des virus et ralentissent la progression de l’infection. Du fait que les virus disposent à la fois  de mode de réplication et de structure complexes leur élimination est rarement envisageable. Le vaccin constitue le seul moyen permettant de détruire définitivement un virus.

Les antiviraux agissent de différentes manières, ils peuvent :

  • Empêcher la pénétration des virus dans les cellules
  • Perturber la copie du matériel génétique du virus, rendant impossible leur multiplication
  • Désactiver les virus lors de leur assemblage ou à leur sortie des cellules nouvellement infectées.

Il peut s’agir de médicaments mais également de toutes autres substances végétales, de denrées alimentaires ou même huiles essentielles ayant pour objet de combattre les virus.

 

Indications aux antiviraux

L’utilisation d’antiviraux est indiquée en cas d’infections virales de l’organisme. Les infections les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Les infections du système nerveux : rage, poliomyélite, méningite ;
  • Les infections oculaires ;
  • Les infections de la sphère ORL ;
  • Les infections respiratoires : sinusite, rhume, grippe, bronchite, bronchiolite, maux de gorge ; pneumonie ;
  • Les infections hépatiques ;
  • Les infections digestives : gastro-entérite ;
  • Les infections cutanées : varicelle, herpès, rougeole, certaines verrues,
  • Les infections de l’appareil reproducteur, etc.

 

Antiviraux naturels

Outre les médicaments, la nature nous offre également des solutions naturelles aussi efficaces dans le traitement des infections virales de l’organisme.

Ces produits naturels se révèlent être  particulièrement efficaces dans la mesure où, à la différence des antiviraux chimiques susceptibles de provoquer des résistances, les antiviraux naturels restent en revanche inoffensifs, et n’induisent pas de résistance.

En effet les virus peuvent se montrer moins sensibles voire insensibles à certains antiviraux chimiques, ce qui n’est pas le cas des antiviraux naturels.

Super-aliments et compléments alimentaires aux propriétés antivirales

Les plantes réputées pour leurs vertus antivirales sont les suivantes :

  • Le Gingembre : lutte efficacement contre les bactéries, les champignons, mais aussi les virus
  • Les feuilles d’Olivier : utile en cas de rhume, de grippe ou d’infection virale plus sévère.
  • L’Astragale : est une plante antivirale capable d’empêcher la réplication virale dans les cellules hôtes en stimulant la production des anticorps. Elle s’avère être un compagnon idéale ; parfait  en cas de maux d’hiver.
  • L’Echinacée : en  agissant de manière positive sur le système immunitaire, cette plante empêche la pénétration des virus dans les cellules.
  • Le Cyprès : indiqué en cas de grippe ou d’herpes.
  • Le sureau
  • Le citron
  • Les clous de girofle
  • L’arbre à thé
  • Les racines de réglisse
  • Les pépins de pamplemousse
  • Les pétales de fleurs de calendula
  • L’origan
  • L’ail
  • La griffe de chat

Huiles essentielles aux propriétés antivirales

Il existe une large gamme d’huiles essentielles adaptées permettant de combattre les infections virales. Qu’elles soient utilisées en massage, en diffusion, en inhalation ou par voie orale. On cite :

  • L’huile essentielle de Coriandre : efficace contre les infections virales de la sphère ORL ou de l’appareil urinaire.
  • L’huile essentielle d’Hysope couchée : utile en cas d’infection des voies respiratoires.
  • L’huile essentielle de Marjolaine à coquilles 
  • L’huile essentielle de Ravintsara
  • L’huile essentielle de Tea tree
  • L’huile essentielle de Citron
  • L’huile essentielle de Niaouli
  • L’huile essentielle de Saro
  • L’huile essentielle de Cyprès
  • L’huile essentielle d’Inule odorante
  • L’huile essentielle de Thym vulgaire (à thymol, ou à thujanol)
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus radié
  • L’huile essentielle de Marjolaine à coquilles
  • L’huile essentielle de Myrte rouge
  • L’huile essentielle de Cannelle de ceylan

PS : bien qu’il semble difficile de déterminer les effets des huiles essentielles ou des plantes sur le coronavirus ; il importe de préparer le terrain pour toute éventualité.

 

SOURCES

  1. Christelle Rigal, Contribution à l’étude de la recherche médicale : autour des travaux de Jean Bernard et de ses collaborateurs sur la leucémie aiguë, 1940 – 1970 ; Université Paris 7 – Denis Diderot, 2003.
  2. https://www.naturaforce.com/complements-alimentaires-antiviraux/
  3. https://www.santalya-massages.com/blog/des-antiviraux-naturels-pour-lhiver.html
    Cart