Antispasmodique

Affichage de 1–9 sur 14 résultats

Antispasmodique : définition

Encore appelé spasmolytique, un antispasmodique est une substance susceptible de lutter contre les spasmes musculaires qui sont des contractions musculaires violentes, brusques, involontaires et parfois douloureuses.

Il touche aussi bien les muscles lisses (digestif, cardiaque) que les muscles striés. Par exemple, la contraction des muscles striés est responsable de crampes, de convulsions ou de myoclonies.

Les causes de spasmes sont multiples. Ils peuvent être consécutifs à une carence en magnésium, une fatigue musculaire, une infection, un traumatisme, une déshydratation, une grossesse, un étirement insuffisant après un effort physique intense ou une prédisposition génétique.

Sélection des meilleurs Antispasmodiques

Rôles des antispasmodiques

Le rôle des spasmolytiques est de soulager ou prévenir les spasmes musculaires. L’antispasmodique peut être musculotrope (agit sur le muscle directement) ou neurotrope (agit sur les neurotransmetteurs).

 

Indications aux antispasmodiques

La prise de spasmolytique est indiquée en cas de :

  • Spasmes au niveau du visage, du bras, de la plante des pieds ;
  • Spasmes digestifs, coliques hépatiques ;
  • Spasmes urinaires, coliques néphrétiques ;
  • Douleurs utérines lors des règles, syndrome prémenstruel.

Antispasmodiques naturels

Certaines plantes tout aussi efficaces que les médicaments peuvent être utilisées pour soulager les spasmes sans entraîner d’effets secondaires.

Super-aliments et compléments alimentaires aux propriétés antispasmodiques

Adopter certaines bonnes habitudes telles que se maintenir suffisamment hydraté, veiller à faire le plein de magnésium en consommant des aliments qui sont riches en ce nutriment (légumineuses, céréales complètes, etc.), effectuer des étirements avant et après tout effort physique intensif contribue à prévenir la survenue de crampes musculaires.

Le Magnésium est un micronutriment qui réduit l’excitabilité du nerf ainsi que la transmission neuromusculaire.

Les aliments recensés ayant une action antispasmodique sont les suivants :

  • Le Curcuma : Grâce aux curcuminoïdes, il favorise la relaxation des muscles lisses de l’intestin et de l’utérus. Il est particulièrement indiqué en  cas de spasmes intestinaux et de douleurs menstruelles.
  • La Menthe poivrée : Agit de manière efficace sur le syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle.
  • La Mélisse : Est une plante utile en cas de spasmes et de coliques digestifs.
  • L’Achillée millefeuille : Les flavonoïdes  présents dans cette plante inhibent la contraction musculaire en agissant sur les canaux calciques. Il joue un rôle important sur les douleurs abdominales, les douleurs menstruelles et les crampes intestinales.
  • L’Anis vert : Efficace contre les coliques et les ballonnements.
  • La Sauge : Inhibe la contraction musculaire entraînant le relâchement du muscle.
  • La Réglisse : Son effet antispasmodique agit surtout au niveau de l’intestin.
  • L’Angélique
  • Le Fenouil
  • Le Basilic
  • La Sauge
  • Le Boldo
  • Les feuilles de Basilic et d’Aspérule
  • Les graines de Coriandre
  • La Camomille matricaire
  • La Cannelle
  • Le Cumin, la Menthe douce, la Menthe poivrée, la Reine des prés, l’Origan, le Radis, la Saule, la Sarriette, le Serpolet, le Thym, le Tilleul, la Verveine.

Huiles essentielles aux propriétés antispasmodiques

Plusieurs huiles essentielles peuvent être utilisées comme antispasmodique afin de lutter contre les spasmes. Notamment :

  • L’huile essentielle de Lavandin super : Est un puissant myorelaxant et antalgique. Appliquée en massage, il agit de manière efficace sur les spasmes bénins.
  • L’huile essentielle d’Aneth : particulièrement recommandée chez les femmes ayant subies une césarienne.
  • L’huile essentielle de Khella : Recommandée en cas de crampes abdominales ou coliques, de calculs rénaux, de douleurs menstruelles et de syndrome prémenstruel.
  • L’huile essentielle de Lavande vraie
  • L’huile essentielle de Benjoin
  • L’huile essentielle de Céleri
  • L’huile essentielle de Romarin
  • L’huile essentielle de Menthe poivrée
  • L’huile essentielle de Curcuma
  • L’huile essentielle d’Estragon
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata
  • L’huile essentielle d’Hélichryse italienne
  • L’huile essentielle de Fenouil
  • L’huile essentielle de Carvi
  • L’huile essentielle de Romarin camphré et de Romarin à verbénone
  • L’huile essentielle de Basilic grand vert
  • L’huile essentielle de Laurier noble
  • L’huile essentielle de Cade
  • L’huile essentielle de Clémentine
  • L’huile essentielle de petit grain Bigarade
  • L’huile essentielle de Fragonia
  • L’huile essentielle d’Inule
  • L’huile essentielle de Cajeput
  • L’huile essentielle de Livèche
  • L’huile essentielle de Gaulthérie couchée
  • L’huile essentielle d’Origan
  • L’huile essentielle de Sauge sclarée
  • L’huile essentielle d’Ylang ylang complète

 

SOURCES

  1. https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2642565-spasmes-c-est-causes-et-traitements/
  2. https://www.medisite.fr/troubles-digestifs-les-traitements-medicaments-antispasmodiques-les-indications.4328947.524107.html
  3. Ford AC, Talley NJ, Spiegel BM et al. Effect of fibre, antispasmodics, and peppermint oil in the treatment of irritable bowel syndrome: systematic review and meta-analysis. 2008. Database of abstracts of Reviews of Effects (DARE): Quality – assessed Reviews. York (UK): Centre for Reviews and dissemination (UK).
  4. Nikjou R, Kazemzadeh R, Rostamnegad M, Moshfegi S, Karimollahi M, Salehi H. The effect of lavender aromatherapy on the pain severity of primary dysmenorrheal: a triple- blind randomized clinical trial. Ann Med Health Sci Res. 2016; 6(4): 211 – 5.
  5. Fazel, Nasrin &Pejhan, Akbar &Tabarraei, Yaser& Sharifi, Nasrin. 2017. The Anethumgraveolens L’s (Dill) essential oil affects the intensity of abdominal flatulence after cesarean section: A randomized, double-blind placebo-controlled trial. Journal of Herbal Medicine.
    Cart