L’huile essentielle de Menthe Poivrée

2 résultats affichés

Huile essentielle Menthe poivrée

La Menthe Poivrée qu’est ce que c’est ?

Définition, étymologie et origine

La  menthe poivrée ou peppermint en anglais, est une plante herbacée de la famille des lamiaceae (lamiacées). Elle résulte d’une hybridation naturelle entre la menthe verte et la menthe aquatique. La menthe poivrée serait originaire d’Angleterre, d’Hongrie et d’Inde.

La menthe poivrée mesure généralement entre 10 cm et 75 cm, mais elle peut atteindre 1 mètre de hauteur. Ses tiges et rameaux sont rougeâtres, ses feuilles vertes foncées et opposées, font entre 4 à  10 cm. Elles sont recouvertes de poils sur la partie supérieure et présentent une couleur  rougeâtre à la lumière du soleil qui tend vers le rouge cuivrée à l’ombre. La menthe poivrée a de petites fleurs presque régulières de couleur violet pâle.

Composition

La menthe poivrée porte le nom scientifique de Mentha piperita L.var pipérita. L’huile essentielle de menthe poivrée provient de la distillation à la vapeur d’eau de la plante une fois fleurie. Elle fait partie des huiles essentielles à avoir dans sa trousse de secours. Pour 800 à 1,2 litre d’huile essentielle de menthe, il faut environ 100 kg de plante fraiche (sommités fleuries). Sa composition chimique est faite de :

  • Menthol: 30 – 55%
  • Menthone: 14 – 32%
  • 1,8-cinéole ou eucalyptus: 3 – 14%)
  • Isomenthone: 1 – 10%
  • Acétate de menthyle: ≤10%
  • Neomenthol: ≤10%

Huile essentielle Menthe Poivrée

Pourquoi utiliser l’huile essentielle de Menthe Poivrée ?

Propriétés de l’huile essentielle de menthe poivrée

Sa forte concentration en menthol donne à l’huile essentielle de menthe poivrée une place de choix dans l’aromathérapie.

  • Antalgique : grâce au menthol qu’elle contient l’huile essentielle de menthe poivrée, apaise la douleur. Elle active les récepteurs de température cutanée et ce qui entraine un soulagement profond de la douleur.
  • Rafraichissante : l’huile de menthe poivrée agit comme le froid, et ainsi donne une agréable sensation de fraicheur.
  • Antinauséeuse : elle gère efficacement les envies de vomir, en anesthésiant délicatement la muqueuse de l’estomac.
  • Stimulante générale (digestive, intellectuelle, pancréatique et cardiaque) : l’huile essentielle de menthe poivrée stimule le muscle du cœur, améliore les capacités mentales et favorise la vidange de l’estomac.
  • Anti-infectieuse : l’huile essentielle de menthe poivrée agit très puissamment contre certains virus (herpès), bactéries, parasites (shigellose) et mycoses (candidoses…).
  • Anti-inflammatoire et antiprurigineuse : elle agit sur les récepteurs qui interviennent dans le processus d’inflammation et de prurit. Elle réduit les inflammations de l’intestin et des voies respiratoires.
  • Antispasmodique : l’huile essentielle de menthe poivrée agit sur les contractions de l’intestin grêle et sur le sphincter d’Oddi, et évite la survenue de spasmes intestinaux et digestifs.
  • Régule la fonction du foie : elle agit par relaxation sur les sphincters grâce à la menthone et permet l’évacuation de la bile. Elle favorise également la sécrétion de la bile.
  • Autres propriétés : mucolytique, expectorante, anticatarrhale, décongestionnante, et tonifiante.

Huile essentielle Menthe poivrée

Bienfaits et vertus de l’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est comptée parmi les stars de l’aromathérapie, grâce aux multiples vertus qu’elle possède. Elle a une puissante odeur mentholée et fraiche et est d’une aide indéniable en cas de gueule de bois. Elle agit de façon très efficace sur :

  • Hypotension
  • Maux de tête, migraines
  • Mauvaise haleine
  • Nausée, vomissement, maux de transports
  • Insuffisance hépato-pancréatique
  • Piqure d’insecte, démangeaisons de la peau, entorse, traumatisme, bleus, coups, névralgie et sciatique
  • Jambes enflées ou lourdes
  • Troubles digestifs
  • Manque de concentration et fatigue
  • Autres : colique néphrétique, infection ORL (rhinopharyngite, rhume), herpès, zona, cystite, infection urinaire, vers intestinaux, aérophagie, rhumatismes, gueule de bois, maux d’hiver (pandémie virale).

Aucune étude n’a encore démontré l’efficacité de l’huile essentielle de menthe poivrée sur le coronavirus (COVID-19).

Sélection des meilleures huiles essentielles de menthe poivrée

Comment utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée ?

L’huile essentielle de menthe poivrée  peut être utilisée par voie orale et cutanée (éviter en bain), en diffusion (utilisation d’un diffuseur ou d’un vaporisateur) et en inhalation.

Hypotension

Sur un comprimé neutre, mettre une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée et déposer sous la langue. Répéter le geste 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Ou l’utiliser en inhalation.

Maux de tête

Se masser les tempes et le front avec un mélange d’huile végétale et de 2 gouttes d’huile essentielle. Eviter le contact avec les yeux.

Mauvaise haleine

Laisser dissoudre dans la bouche un comprimé neutre sur lequel on a ajouté une goutte d’huile essentielle.

Eczéma, urticaire

Diluer 35 gouttes (1 ml) d’huile essentielle de menthe poivrée dans un flacon de 10 ml d’huile végétale.

Nausée, vomissement, maux de transports

Ouvrir le flacon et inhaler directement l’odeur qui s’en échappe à chaque malaise.

Insuffisance hépato-pancréatique

Après le repas, en prise unique, prendre une infusion dans laquelle on a ajouté sur un sucre 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

Troubles digestifs

Diluer 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans 8 gouttes d’huile végétale et se masser l’abdomen avec le mélange obtenu.

Piqure d’insecte, démangeaisons de la peau, névralgie ou sciatique

Diluer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans 9 gouttes d’huile végétale et appliquer sur la zone atteinte.

Ou déposer une trace d’huile essentielle sur la piqûre.

Nez bouché

Sous le nez et les ailes du nez (ou sur la langue, ou le palais) déposer une trace d’huile essentielle.

Qui peut utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée ?

L’huile essentielle de menthe poivrée doit être utilisée avec beaucoup de précaution. Il est conseillé de l’utiliser seulement chez les adolescents et les adultes. Elle n’est pas à utiliser à la légère à cause de sa forte action réfrigérante.

Il est conseillé néanmoins de toujours demander l’avis d’un spécialiste avant de débuter tout traitement à base d’huile essentielle de menthe poivrée.

Contre-indications

Son utilisation est contre-indiquée chez :

  • Les femmes allaitantes et enceintes de moins de 3 mois
  • Les bébés de moins de 3 mois
  • Les personnes épileptiques et asthmatiques.
  • Les personnes souffrant de lithiase biliaires, d’inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, de problèmes cardiovasculaires et d’hypertension.
  • Les personnes présentant une déficience en enzyme G6PD.
  • Chez les personnes ayant une pathologie oestrogeno-dependante.
  • Les personnes allergiques à l’un de ses composants : pour vérifier mettre 2 gouttes dans le creux du coude, laisser pendant plus de 24h et s’assurer qu’il n’y a pas de réaction.

Effets indésirables de l’huile essentielle de menthe poivrée

Possibilité de gêne respiratoire et convulsions en cas d’ingestion d’une grande quantité d’huile essentielle de menthe poivrée.

En cas d’utilisation prolongée, et ingestion d’une forte dose, elle peut être toxique pour les reins et le foie.

L’huile essentielle de menthe poivrée est oetrogèn-like, irritante pour les yeux et la peau.

Il existe une possibilité d’interaction médicamenteuse, donc espacer la prise de médicaments et d’huile essentielle de menthe poivrée.

Elle peut provoquer des spasmes laryngés chez l’enfant, pouvant aboutir à l’asphyxie.

En cas d’inhalation excessive peut causer des nausées, des troubles nerveux, cardiaques et musculaires, donc ne pas l’utiliser pure en diffusion.

Durée et précaution de conservation de l’huile essentielle de menthe poivrée

  • Conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur
  • Bien refermer le flacon après emploi et tenir hors de la portée des enfants
  • Peut se conserver entre 3 à 5 ans, mais il est préférable de l’acheter avec mention de la date de péremption

SOURCES

  1. Festy D. Ma bible des huiles essentielles : Guide complet d’aromathérapie. Ledc.s éditions.
  2. Lane B et al. Examination of the effectiveness of pippermint aromatherapy on nausea in women post c-section. Journal oh Holistic Nursing. 2011. 30(2); 90-104.
  3. Hur M, Park J, Maddock-Jennings W, Kim DO, Lee MS. Reduction of mouth malodour and volatile sulphur compounds in intensive care patients using an essential oil mouthwash. Phytotherapy Research. 2007. 21(7); 641-3.
  4. Baudoux D. Aromathérapie. Dunod. 2017.
  5. Couic-Marinier F, Touboul A. Le guide terre vivante des huiles essentielles (Précautions d’emploi et données toxicologiques, Hilpipre C). Terre Viva. 2017.
    Cart