Huile essentielle de Myrte Rouge

2 résultats affichés

Le Myrte Rouge : De quoi s’agit-il ?

 Définition, étymologie et origine

Le Myrte est une plante originaire du bassin méditerranéen et elle est répandue surtout en Corse, en Sardaigne et en Sicile. Le myrte est utilisé comme ingrédient dans la réalisation de nombreuses liqueurs. Certains l’utilisent en cuisine pour aromatiser les plats.

C’est un petit arbre qui mesure généralement 2 à 3 mètres de haut. Ses feuilles persistantes sont très parfumées. Ses fleurs sont blanches et ses fruits sont semblables à de petites myrtilles. A l’état sauvage, le myrte pousse dans les maquis secs où l’ensoleillement est généreux.

L’huile essentielle de Myrte Rouge est réputée pour son action spasmolytique et son effet positif sur les affections de la sphère ORL.

Composition de l’huile essentielle de Myrte Rouge

L’huile essentielle de Myrte Rouge dont la couleur est jaune pâle (ou orangée) est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des feuilles et des brindilles. Le Myrte Rouge porte le nom scientifique de Myrtus communis myrtenylacetaliferum, et fait partie de la famille des myrtacées.

Il existe 3 types différents de Myrte : le Myrte Rouge, le Myrte vert et le Myrte Citronné. Le myrte rouge et vert appartiennent à la même espèce mais ont une composition différente. Tandis que le myrte citronné ne fait pas partie du même genre botanique.

Il faut environ 100 kg de plante pour obtenir 200 g d’huile essentielle d’Myrte Rouge.

L’huile essentielle de Myrte Rouge est principalement composée de :

  • Monoterpènes (Alpha- pinène, limonène) : 35 à 50 %
  • Esters (acétate de myrtényle) : 20 à 35 %
  • Oxydes (cinéol) : 15 à 35 %
  • Monoterpénols (linalol) : 10 à 15 %
  • Sesquiterpènes : 3 à 5 %

Pourquoi utiliser l’huile essentielle de Myrte Rouge ?

Propriétés de l’huile essentielle de Myrte Rouge

L’huile essentielle de Myrte Rouge possède les propriétés suivantes :

  • Décongestionnante veineuse : L’huile essentielle de Myrte Rouge renforce les parois des veines mais active également la circulation sanguine.
  • Décongestionnant lymphatique : L’huile essentielle de Myrte Rouge favorise la circulation lymphatique.
  • Antispasmodique : L’huile essentielle de Myrte Rouge contenant de l’acétate de myrtényle, agit sur la région du cerveau qui régule les contractions involontaires des muscles lisses ou striés. Elle a une action sympatholytique (inhibe le système nerveux sympathique) surtout sur les muscles du thorax et de l’abdomen.
  • Mucolytique, expectorante : L’alpha- pinène et l’eucalyptol présents dans l’huile essentielle de Myrte Rouge stimulent les glandes productrices de mucus. Ils permettent la fluidification de celui-ci et favorisent son évacuation par les voies respiratoires. Cette huile est donc très efficace en cas de toux.
  • Antifongique, antivirale, antibactérienne : L’huile essentielle de Myrte Rouge contient des carbures, des oxydes et des alcools monoterpéniques qui agissent de manière synergique. Ils permettent de lutter contre les infections urinaires, digestives et pulmonaires. Elle a une puissante action bactéricide et lutte également contre les champignons responsables des candidoses.
  • Anti-inflammatoire : L’huile essentielle de Myrte Rouge contient de l’eucalyptol qui soulage les inflammations des voies respiratoires. Cette huile est efficace pour réguler la réaction inflammatoire et ses signes, notamment les rougeurs et les sensations de chaleur.
  • Equilibrante psychique et physique : L’acétate de myrtényle présent dans l’huile essentielle de Myrte Rouge a une action positive sur l’endormissement, anxiolytique et spasmolytique.
  • Adaptogène : L’huile essentielle de Myrte Rouge est rééquilibrante du système nerveux, elle est de ce fait à la fois tonifiante et calmante.
  • Immunomodulatrice : L’huile essentielle de Myrte Rouge permet d’augmenter la réponse immunitaire de l’organisme face à une agression extérieure. Elle est bien adaptée en diffusion dans la chambre des malades et pour les personnes en convalescence.
  • Autres propriétés : décongestionnante prostatique, anti-infectieuse, antiseptique, apaisante, relaxante.

Bienfaits et vertus de l’huile essentielle de Myrte Rouge

L’huile essentielle de Myrte Rouge présente de nombreux bienfaits. Outre Son parfum agreste, camphré et montant, elle est indiquée dans les cas suivants :

  • Entérocolite spasmodique, aérophagie, ballonnement abdominal, flatulences ;
  • Toux grasse, sinusite, bronchite, toux sèche, toux sèche spasmodique ;
  • Varices, hémorroïdes, jambes lourdes ;
  • Eczéma, mycose cutanée, parasitose ;
  • Douleurs articulaires et musculaires (arthrose, rhumatismes) ;
  • Dysménorrhée, règles douloureuses, inflammation de la prostate ;
  • Troubles du sommeil, convalescence, angoisse, stress, manque de confiance en soi.

Remarque : Bien que l’huile essentielle de Myrte Rouge comprenne plusieurs propriétés, il n’a pas encore été prouvé qu’elle permette de traiter le coronavirus (COVID-19).

Sélections des meilleures huiles essentielles de Myrte Rouge

Comment utiliser l’huile essentielle de Myrte Rouge ?

L’huile essentielle de Myrte Rouge est à utiliser avec prudence. Elle peut être utilisée par voie cutanée, par voie orale, en inhalation et en diffusion.

L’ingestion d’huile essentielle de Myrte Rouge est autorisée sur avis médical.

Digestion difficile

Masser le ventre de façon circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre avec une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge mélangée à 4 gouttes d’huile végétale.

Entérocolite spasmodique

Voie cutanée : mélanger une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge avec 4 gouttes d’huile végétale et appliquer le mélange sur le ventre tout en massant.

Voie orale sur prescription médicale : verser une à 2 gouttes d’huile essentielle de Myrte Rouge sur un comprimé neutre et le prendre 2 fois par jour pendant 5 jours voire une semaine.

Toux grasse

Masser le thorax et le haut du dos avec une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge mélangée à 4 gouttes d’huile végétale, 4 fois par jour pendant 10 jours.

En synergie : mélanger les hydrolats avec 200 g de sucre roux, puis chauffer le mélange jusqu’à frémissement. Laisser refroidir et une fois tiède, ajouter les huiles essentielles. Prendre une cuillérée à café du mélange obtenu 3 à 4 fois par jour en fonction de l’évolution et conserver le reste au réfrigérateur.

Hydrolat :

  • 50 ml d’hydrolat de Cannelle de Ceylan écorce
  • 50 ml d’hydrolat d’Eucalyptus Globuleux
  • 50 ml d’hydrolat de Bois de Rose
  • 50 ml d’hydrolat de Pin Sylvestre

Huiles essentielles :

  •  3 gouttes d’huile essentielle de Fenouil doux
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Citron Zeste
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Myrte Rouge
  • 5 gouttes d’huile essentielle du Bois de Rose
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree

Bronchite

Synergie : appliquer le mélange sur le dos et le thorax tout en massant, 4 fois par jour pendant 10 jours.

  • 1 goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge
  • 1 goutte d’huile essentielle de « Ravintsara »
  • 1 goutte d’huile essentielle d’Inule Odorante
  • 3 gouttes d’huile végétale de Calophylle

Infections respiratoires

Masser la colonne vertébrale, la plante de chaque pied et le dos avec une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge mélangée à 4 gouttes d’huile végétale.

Synergie en cas d’asthme nerveux : masser la colonne vertébrale, le thorax et le dos avec la synergie, 2 à 3 fois par jour  en cas de terrain asthmatique et toutes les 30 minutes en cas de crise, jusqu’à amélioration.

  • 1 ml d’huile essentielle de Myrte Rouge
  • 1 ml d’huile essentielle d’Hysope couchée
  • 1 ml d’huile essentielle de Lavande officinale
  • 1 ml d’huile essentielle de Mandarine
  • Qsp 30 ml d’huile végétale de Calophylle

Synergie en cas d’asthme allergique : appliquer sur le thorax et le haut du dos tout en massant, 6 gouttes de la synergie avant et pendant la crise d’asthme. Renouveler l’opération toutes les 30 minutes jusqu’à amélioration complète.

  • 2 ml d’huile essentielle d’Estragon
  • 1 ml d’huile essentielle de Myrte Rouge
  • 1 ml d’huile essentielle de Verveine Citronnée
  • 1 ml d’huile essentielle de Gaulthérie Couchée
  • 2 ml d’huile essentielle de Mandarine

Varices

Mélanger une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge avec 4 gouttes d’huile végétale et appliquer le mélange sur les jambes du bas vers le haut tout en massant, 2 fois par jour. Renouveler le traitement pendant 3 semaines consécutives sur 4, puis recommencer après une semaine de pause si nécessaire.

Hémorroïdes

Après la douche et après chaque selle, appliquer sur l’hémorroïde un mélange d’une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge et 19 gouttes d’huile végétale, jusqu’à disparition.

Règles douloureuses, prostatite

Masser le bas du ventre avec une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge mélangée à 4 gouttes d’huile végétale.

Douleurs articulaires et musculaires

Appliquer sur les zones douloureuses une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge mélangée à 4 gouttes d’huile végétale tout en massant.

Troubles du sommeil

Masser le thorax au coucher avec une goutte d’huile essentielle de Myrte Rouge mélangée à 4 gouttes d’huile végétale.

Associations de l’huile essentielle de Myrte Rouge

L’huile essentielle de Myrte Rouge peut agir en synergie avec les huiles essentielles des plantes suivantes : l’eucalyptus radié, le ravintsara, l’origan compact, l’eucalyptus globuleux, le citron, le cèdre de l’Atlas, le cyprès, etc.

Qui peut utiliser l’huile essentielle de Myrte Rouge ?

L’huile essentielle de Myrte Rouge devrait être utilisée avec précaution. Elle est destinée aussi bien aux adolescents qu’aux adultes.

Contre-indications de l’huile essentielle de Myrte Rouge

L’huile essentielle de Myrte Rouge est contre-indiquée pour les individus suivants :

  • Les femmes enceintes et allaitantes ;
  • Les enfants de moins de 6 ans ;
  • Les personnes allergiques à l’un de ses composants : pour vérifier mettre 2 gouttes dans le creux du coude, laisser agir plus de 24h et veiller à ce qu’il n’y ait pas de réaction.

Les personnes asthmatiques ou épileptiques doivent demander l’avis d’un professionnel de santé avant d’utiliser régulièrement de l’huile essentielle à base de Myrte Rouge.

Effets indésirables de l’huile essentielle de Myrte Rouge

  • Irritante pour la peau : l’utilisation de l’huile essentielle de Myrte Rouge à l’état pur, peut provoquer des irritations cutanées ; d’où la nécessité de la diluer avant emploi.
  • Néphrotoxique : L’huile essentielle de Myrte Rouge peut s’avérer toxique pour les reins si elle est utilisée à forte dose et sur une longue durée.
  • L’huile essentielle de Myrte Rouge contient des composants biochimiques allergènes.
  • Hormon-like

Durée et précaution de conservation de l’huile essentielle de Myrte Rouge

  • Conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur
  • Bien refermer le flacon après usage et le garder hors de portée des enfants
  • Pouvant se conserver pendant plusieurs années, mais il est préférable de l’acheter avec une indication de la date de péremption.

SOURCES

  1. Cherrat L, Espina L, Bakkali M, Garcia- Gonzalo, Pagán R & Laglaoui A. (2013). Chemical compositon and antioxydant properties of Laurus nobilis L. and Myrtus comunis L. essential oils from morocco and evaluation of their antimicrobial activity acting alone or in combined processes for food preservation. Agriculture, 94(6): 1197 – 1204.
  2. Zomorodian K, Moein M, Lori ZG, Ghasemi Y, Rahimi MJ, Bandegani A et al. (2013). Chemical composition and antimicrobial activities of the essential oil from Myrtus communis Leaves. Journal of Essential oil Bearing Plants, 16(1): 76 – 84.
  3. De la Charie T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.
  4. Zahalka J. (2017). Dictionnaire complet d’aromathérapie. Editions du Dauphin.
  5. Romani A, Coinu R, Carta S, Pineli P, Galardi C, Vincieri FF & Franconi F. 2004. Evaluation of antioxydant effect of different extracts of Myruts communis L. Free Radical Research, 38(1): 97 – 103.
  6. Festy D. 2018. Ma bible des huiles essentielles : guide complet d’aromathérapie. Leduc. s éditions.
  7. Baudoux D. (2017). Se soigner par les Huiles essentielles – Editions Amyris.
  8. https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-myrte-rouge/
  9. https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-myrte-rouge
  10. https://www.doctissimo.fr/sante/aromatherapie/guide-huiles-essentielles/huile-essentielle-de-nyrte-rouge
  11. https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-essentielle-myrte-rouge-bio-aroma-zone?page=library
    Cart