Huile essentielle d'Encens (Oliban)

2 résultats affichés

L’Encens : qu’est ce que c’est ?

 Définition, étymologie et origine de l’Encens

L’histoire de La Bible présente l’encens comme une plante sacrée. Encore appelé oliban ou larme de Somalie l’encens est dérivé de la gomme-résine contenue dans l’écorce des arbres mâles du genre Boswellia originaires du moyen orient et du Nord est de l’Afrique.

C’est un arbuste d’environ 3 mètres poussant sur des sols arides et montagneux. Les médecines Indienne et Chinoise se servaient de la résine produite lors de l’excision de son tronc depuis des siècles. Ainsi, elle fut toujours utilisée depuis cette époque en raison de ses propriétés digestives, cicatrisantes, et anti-inflammatoires.

De cette résine est produite une huile essentielle permettant à la parfumerie de stabiliser et fixer les parfums. Contrairement aux bâtonnets d’encens qui dégagent de la fumée, l’huile essentielle d’encens offre toutes les vertus de l’encens sans devoir inhaler la fumée. Elle diffuse son agréable parfum dans l’atmosphère et crée un environnement idéal de relaxation.

Composition l’huile essentielle d’Encens

L’huile essentielle d’encens est obtenue par distillationde la résine. L’encens provient d’un arbre qui porte le nom scientifique de Boswellia carterii Birdw., et appartient à la famille des burséracées. Il faut environ 100 kg de plantespour produire 8 à 10 kg d’huile essentielle, dont la couleur varie du jaune pâle au jaune.

On distinguetrois espèces d’encens : l’encens caterii ou sacra considéré comme l’encens évoqué dans La Bible et originaire du Moyen orient (Arabie, Somalie); l’encens frereana ou papyfera originaire du nord de l’Afrique (Soudan, Ethiopie, Erythrée) et l’encens serrata ou encens indien originaire de l’Inde.

L’huile essentielle d’encens est composé de :

  • Alpha-pinène : 30 à 58 %
  • Limonène : 2 à 16 %
  • Myrcène : 1 à 10 %
  • Sabinène : ≤ 9 %
  • Monoterpénols : 1 à 2 %
  • Sesquiterpénols : 1 à 2 %

Pourquoi utiliser l’huile essentielle d’Encens ?

Propriétés de l’huile essentielle d’Encens

L’alpha-pinène, le limonène, le sabinène et myrcène confèrent à l’huile essentielle d’encens les propriétés suivantes :

  • Antidépressive : pour faire face à la dépression, le recours à l’huile essentielle d’encens apporte un puissant stimulant permettant de retrouver la sensation de bien être.
  • Anti-inflammatoire, antidouleur : l’huile essentielle d’encens fait partie des huiles essentielles indispensables dans les cas d’inflammation. Elle contribue notamment à soulager les symptômes inflammatoires  et  douloureux. Elle permet notamment de diminuer le taux des marqueurs qui interviennent dans ces deux phénomènes. Les molécules qu’elle contient exercent aussi une action au niveau de certains récepteurs de la douleur.
  • Cicatrisante : cette propriété de l’encens se retrouve dans les huiles essentielles grâce à l’alpha-pinène dont le rôle consiste à reconstruire les tissus endommagés et à accélérer la cicatrisation. L’huile prévient  également les infections des plaies durant la phase de  cicatrisation.
  • Anti-infectieuse : l’huile essentielle d’encens inhibe prolifération des levures et des bactéries, qu’elles soient gram + ou gram – .
  • Immunostimulante : en stimulant le système immunitaire, l’huile essentielle d’encens renforce les défenses naturelles de l’organisme contre les agressions extérieures.
  •  Expectorante, mucolytique, anticatarrhale : l’utilisation de l’huile essentielle d’encens est recommandée pour fluidifier le mucus et libérer les voies respiratoires.
  • Relaxante : l’huile essentielle d’encens exerce une action anxiolytique (application en massage ou en olfaction) et spasmolytique. Elle améliore ainsi une meilleure qualité du sommeil.
  • Revigorante : les chinois utilisent l’huile essentielle d’encens pour augmenter leur vitalité et leur vigueur.
  • Prévention des allergies : on a constaté que  l’huile essentielle d’encens inhalée exerce une action positive  dans les cas de rhinite allergique.
  • Desclérosante, antitumorale
  • antiseptique

Bienfaits et vertus de l’huile essentielle d’Encens

L’huile essentielle d’encensa une odeur résineuse, boisée et citronnée. En aromathérapie, elle est indiquée dans les cas suivants :

  • douleurschroniques articulaires (arthrite) et tendineuses (tendinite) ;
  • douleurs neuropathiques ;
  • Inflammation respiratoire ;
  • Méditation, tensions nerveuses, dépression, angoisse, fatigue, burn-out, convalescence ;
  • Faible immunité ;
  • Cicatrice, escarre, ulcère cutané ;
  • Bronchite, toux grasse, encombrements ORL et respiratoire, grippe, sinusite, rhiniteallergique.

Remarque : Bien que l’huile essentielle d’encens possède plusieurs propriétés, il n’a pas été prouvé qu’elle a une action curative sur le coronavirus (COVID-19), virus responsable de la pandémie actuelle.

Sélections des meilleures huiles essentielles d’Encens

Comment utiliser l’huile essentielle d’Encens ?

L’utilisation de l’huile essentielle d’encens peut se faire par voie cutanée, orale,  en diffusion et en inhalation.

Pour créer une atmosphère de méditation

Utiliser en diffusion ou encore en synergie.

En synergie : utiliser la synergie suivante en diffusion, sans dépasser 30 minutes par diffusion.

  • 60 gouttes d’huile essentielle de mandarine verte
  • 25 gouttes d’huile essentielle d’encens
  • 15 gouttes d’huile essentielle de basilic

Affections respiratoires et ORL

Masser le dos avec le mélange d’une goutte d’huile essentielle d’encens avec 4 gouttes d’huile végétale.

Ou utiliser en diffusion, en inhalation.

Dépression

Mélanger une goutte d’huile essentielle d’encens dans 4 gouttes d’huile végétale puis appliquer en massant face interne des poignets et le thorax 3 fois par jour.

En synergie : déposer 3 à 4 gouttes de la synergie sur la face interne de chaque poignet et, par voie orale prendre 3 à 4 gouttes dans une cuillère à café de miel ou d’huile végétale.

  • 30 gouttes d’huile essentielle d’encens
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Yuzu
  • 30 gouttes d’huile essentielle de marjolaine à coquilles
  • 30 gouttes d’huile essentielle de verveine citronnée
  • 6 ml d’huile végétale de Noyaux d’abricot

Peau abimée

Diluer une goutte d’huile essentielle d’encens dans 4 gouttes d’huile végétale et appliquer directement sur la zone concernée.

Rhinite allergique

Placer quelques gouttes de la synergie décrite ci-après sur un mouchoir et inhaler lentement et profondément 2 fois par jour.

  • Une goutte d’huile essentielle de Ravensara
  • Une goutte d’huile essentielle d’encens
  • Une goutte d’huile essentielle de bois de santal
  • 50 ml d’huile végétale

Angoisse

Tout en massant, appliquer 2 fois par jour sur le plexus solaire3 gouttes de la synergie mélangée à 5 ml d’huile végétale.

En synergie : utiliser en diffusion 3 fois par jour la synergie suivante sans dépasser 30 minutes à chaque diffusion.

  • 2 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine
  • 3 gouttes d’huile essentielle de bois de Hô
  • 3 gouttes d’huile essentielle de myrrhe
  • 3 gouttes d’huile essentielle d’encens
  • 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang

Faible immunité

Prendre 2 fois par jour un comprimé neutre sur lequel on a déposé 2 gouttes d’huile essentielle d’encens.

Cicatrice

Masser la cicatrice 3 fois par jour, avec un mélange d’une goutte d’huile essentielle d’encens et 4 gouttes d’huile végétale.

  • 10 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Ciste
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’encens
  • 9 ml d’huile végétale de Rose musquée

Escarre, ulcère cutané

Masser 4 fois par jour les zones atteintes et leurs contours, avec 2 gouttes d’huile essentielle d’encens diluées dans 2 ml d’huile végétale de Macadamia.

Associations de l’huile essentielle d’Encens

L’huile essentielle d’encens  peut être combinée avec les huiles essentielles des autres plantes selon les effets désirés. Notamment : la myrrhe, la ciste, l’hélichryse italienne, l’ylang ylang, le bois de hô, la camomille romaine, la verveine citronnée, le yuzu, la marjolaine à coquilles, le basilic, la mandarine verte, l’orange douce, le ravensara, le bois de santal, le tea tree,etc.

Qui peut utiliser l’huile essentielle d’Encens ?

L’utilisation de l’huile essentielle d’encens est réservée aux adolescents et aux adultes. Elle doit être utilisée avec précaution.

Contre-indicationsde l’huile essentielle d’Encens

Le recours à l’huile essentielle d’encensest contre-indiqué chez les personnes suivantes :

  • Femmes allaitantes
  • Femmes enceintes
  • Enfants de moins de 6 ans
  • Personnes allergiques à l’un de ses composants : pour vérifier, déposer 2 gouttes dans le creux du coude, laisser agir pendant plus de 24h et veiller à  ce qu’il n’y ait pas de réaction.

Pour les personnes souffrant d’asthme et d’épilepsie, il est vivement recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer une cure à base d’huile essentielle de citron.

Effets indésirables de l’huile essentielle d’Encens

  • Irritante pour la peau : il est important de diluer l’huile essentielle d’encens avant son utilisation dans la majorité des cas.
  • Dermocaustique à l’état pur: l’huile essentielle d’encens peut provoquer des brûlures de la peau.
  • Epileptogène : à forte dose l’huile essentielle d’encens peut favoriser les troubles   d’épilepsie.
  • Néphrotoxique : l’huile essentielle d’encens, si elle est ingérée en grande quantité et sur une longue période risque de provoquer des réactions toxiques au niveau des reins .
  • Cortison-like

Durée et précaution de conservation de l’huile essentielle d’Encens

  • Conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur
  • Bien refermer le flacon après usage et le garder hors de portée des enfants
  • Peut se conserver pendant plusieurs années, mais il est préférable de l’acheter avec une indication de la date de péremption.

SOURCES

  1. Norihiro B, Toshihiro A, Ken Yasukawa, Harukuni T, Keiichi T, Yuji N et al. Anti-inflammatory activities of the triterpene acids from the resin of Boswellia carteri. Journal of Ethnopharmacology. 2006; 107(2): 249 – 53.
  2. Shulan S, Yongqing H, Yanyan W, Wei G, Wei Z, Jin-ao D et al. Evaluation of the anti-inflammatory and analgesic properties of individual an combined extracts from Commiphoramyrrha and Boswellia carterii. Journal of Ethnopharmacology. 2012; 139(2): 649 – 56.
  3. AfarinKamian, Ali Toghiani, Katayon S, Hamid A, Rahmatollah R, Mahnaz M, Peyman A. Evaluating the efficacy of mixture of Boswellia carterii, Zinziberoffcinale and Achillea millefolium on severity of symptoms, anxiety, and depression inirritable bowel syndrome patients. J Res Med Sci. 2017; 28: 22 – 120.
  4. Mukhtar A, Nasser AD, Majed SA, Tajamul H. Potential changes in rat spermatogenesis and sperm parameters after inhalation of Boswellia papyrifera and Boswellia carterii incense. Int J Environ Res Public Health. 2013; 10(3): 830 – 44.
  5. Zahalka F. (2017). Dictionnaire complet d’aromathérapie. Editions du Dauphin.
  6. De la Charie T. Se soigner par les Huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher. 2019.
  7. Esmaelzadeh S, Torkashvand S, Rahimzdeh KM, Lofti R, Akbari KM, Khosravi N. Effect of aromatherapy with boswellia on anxiety during the first stage of labour: a randomized controlled trial. Complementary Medicine Journal of Faculty of Nursing & Midwifery. 2016; 5(4): 1314 – 23.
  8. Baudoux D. (2017). Aromathérapie. Dunod.
  9. Festy D.  (2018).  Ma bible des Huiles essentielles. Leduc. S, 198.
  10. https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-encens/?amp
  11. https://www.doctissimo.fr/sante/aromatherapie/guide-huiles-essentielles/huile-essentielle-d-encens
    Cart