Spiruline

2 résultats affichés

Spiruline

Origine et histoire de la spiruline

La spiruline est connue depuis plusieurs milliards d’années par diverses civilisations notamment africaines, américaines et asiatiques.

Les aztèques un peuple du XIIe siècle originaire de l’Amérique Centrale, utilisaient la spiruline comme source de nourriture et en mangeaient comme du fromage. La boue bleue qu’ils prenaient dans le grand lac Texoco (près de Mexico) était en fait de la spiruline. Les aztèques l’appelaient tecuitlatl ce qui étymologiquement signifie « excréments du rocher » ou encore « excrément sacré ».

Plus ancien encore, au IXe siècle, les kanembou (peuple originaire du Tchad) récoltaient la spiruline autour du lac Tchad et à partir des petits lacs. Ils la séchaient et en faisaient des gâteaux secs appelés « Dihé », des bouillons ou les commercialisaient. Dans les années 2000, leurs consommations en spiruline comblaient une grande partie de leurs besoins nutritionnels.

La spiruline arrive en Belgique en 1967, grâce au botaniste Jean Léonard. Il en ramène  sous la forme de galettes sèches lors d’une expédition au Tchad. Là aussi ils découvrent que la spiruline est très riche en protéines et a de ce fait une valeur nutritionnelle très intéressante.

En 1970, la spiruline gagne en popularité dans les pays occidentalisés grâce à ses propriétés et sa qualification en temps que super-aliment.

Description de la spiruline

La spiruline est une très petite algue d’eau douce, de couleur bleu-vert qui appartient à la famille des cyanobactéries.  Elle est de forme spiralée, d’où son appellation spiruline. Des 1500 algues bleues qui existent, seules 36 espèces sont comestibles.

Par ailleurs, l’espèce la plus commercialisée au début du XXIe siècle est la arthrospira platensis. Les principaux pays cultivateurs étaient Hawaï et la Californie. Puis ont suivi les pays d’Afrique de l’Ouest, la Chine, Cuba, l’Inde, la France etc. Dans le monde commercial la spiruline alimentaire se présente sous forme de capsule, comprimés, de poudre bleu-vert ou en vrac.

Composition et valeur nutritionnelle de la spiruline

La spiruline est très faible en calories, néanmoins pour un petit volume de spiruline on a une très grande quantité de nutriments. La composition de la spiruline varie selon les pays, les méthodes de culture, de broyage et de séchage.
Protéines
La spiruline est très riche en protéines, ce qui est très important pour nos muscles. Elle est l’une des rares plantes à contenir les 9 acides animés essentiels. La spiruline contient environ 60 à 70 % d’acides aminés, elle est ainsi considérée comme l’un des meilleurs compléments alimentaires. La spiruline constitue de toute évidence une alternative aux protéines animales. Elle est ainsi idéale pour les végétaliens et les végétariens.

Minéraux et oligoéléments

La spiruline est une vraie mine de nutriments. Elle contient du cuivre, fer, magnésium, zinc, sodium, phosphore, potassium, manganèse, sélénium qui sont très utile pour notre système immunitaire.

Chlorophylle et phycocyanine

Il s’agit de pigments retrouvés aussi dans des végétaux. La chlorophylle et phycocyanine sont responsables de la couleur bleu-vert de la spiruline.

La couleur verte est donnée par la chlorophylle. Elle aide à la fabrication des globules rouges et favorise la détoxification du sang.

La phycocyanine quant à elle, est un pigment bleu très rare mais bel et bien présent dans la spiruline. Elle est très prisée dans le milieu du sport et de la médecine. La phycocyanine améliore les performances physiques et assainit l’organisme. Tout comme la chlorophylle elle favorise la production des globules rouges, mais aussi celle des globules blancs. La phycocyanine est également un puissant antioxydant qui sert de protection aux cellules de l’organisme.

Vitamines

La spiruline est riche en vitamines A, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, D et  E. Elle est particulièrement concentrée en béta-carotène et vitamines B12. Plutôt rare pour un aliment d’origine végétale d’en contenir, la vitamine B12 est principalement présente dans les aliments d’origine animale. C’est raison de plus de l’inclure dans notre alimentation.

Remarques : aucune étude scientifique n’a démontré l’effet de la spiruline sur le coronavirus (COVID-19), qui est le virus à l’origine de la pandémie virale actuelle.

Propriétés de la spiruline

Les propriétés de la spiruline sont très nombreuses. Ses propriétés principales sont les suivantes :

Antioxydante : grâce à la phycocyanine la spiruline permet à l’organisme de lutter contre les radicaux libres et le stress oxydatif.
Immunostimulante : la spiruline booste le système immunitaire en favorisant la production de cellules intervenant dans la réponse immunitaire.
Hypoglycémiante : des études ont montré que la spiruline diminuerait le taux de  glucose, chez les personnes atteintes de diabète de type 2.
Anti-inflammatoire : la phycocyanine inhibe la formation des médiateurs de l’inflammation.
Antivirale : la spiruline réduit et empêche la multiplication des virus dans l’organisme grâce au spirulane-calcium qu’elle contient.
Antibactérienne : l’action antimicrobienne de la spiruline sur le staphylocoque et l’escherichia coli a été démontré en laboratoire.
Régulatrice de cholestérol et de triglycérides : la spiruline équilibre le taux de cholestérol et réduirait l’accumulation de triglycérides dans les cellules du foie.
Anti-cancer : elle permettrait de réduire l’inflammation précancéreuse de la muqueuse buccale.
Tonifiante de l’organisme : la spiruline améliore les capacités physiques et augmente la résistance à l’effort.
Réduction de l’appétit
Spasmolytique, détoxifiante

Bienfaits et vertus de la spiruline

La spiruline joue un rôle positif sur :

Le diabète
Obésité
Blépharospasme
Manque de concentration
Fatigue chronique
Rhinite allergique
Lutte contre les carences alimentaires
Favorise la musculation
Empoisonnement à l’arsenic
Autres : maux d’hiver (grippe, rhume…), laryngite, pharyngite, herpès, rougeole, oreillons, HIV-1, règles douloureuses ou abondantes, stress, dépression, insomnie, troubles de la mémoire, améliore la santé des yeux, des cheveux, de la peau etc.

Sélection des meilleurs produits Spiruline

Modalités d’utilisation et posologie de la spiruline

La spiruline est vendue sous plusieurs formes. Dans le milieu de l’industrie, la spiruline est produite comme complément alimentaire sous forme de liquides, gélules, poudre et comprimés. Cependant dans le milieu artisanal, on la retrouve sous forme de paillettes, brindilles, pâtes et aiguillettes.

Il est conseillé de consommer entre 1 et 3 grammes de spiruline par jour. D’autres recommandent d’en prendre jusqu’à 10 grammes par jour (surtout pour les sportifs). Dans tous les cas l’augmentation des doses doit se faire de façon progressive. La spiruline peut être ingérée à l’aide d’eau, de jus de fruits ou de légumes.

La spiruline ne doit pas être consommée pendant plus de 3 semaines consécutives.

Associations de la spiruline

La spiruline peut être associée en fonction des cas et des effets recherchés à plusieurs autres aliments. Notamment à l’aloe Vera, ginseng, curcuma, gingembre, fenugrec, cannelle, citron, gelée royale, thym, baies de goji, chlorella et garcinia.

Précautions d’emploi de la spiruline

Contre-indications de la spiruline

La spiruline est contre-indiquée chez :

  • Les personnes allergiques aux algues
  • Les personnes présentant de la fièvre, des calculs rénaux
  • Les personnes souffrant d’hyperparathyroïdie, de maladie auto-immune, d’insuffisance rénale, de phénylcétonurie et de goutte.
  • Les personnes présentant un taux élevé de fer dans le sang
  • Les femmes enceintes ou allaitantes, sauf sous avis médical.

Effets secondaires de la spiruline

La spiruline peut causer plusieurs effets secondaires surtout lorsque la posologie n’est pas respectée. A noter que certains de ces effets est la conséquence de l’action détoxifiante de la spiruline. Elle peut être responsable de :

  • Troubles digestifs : constipation, diarrhées, douleurs abdominales, selles vertes (ou noires)
  • Troubles rénaux
  • Douleurs musculaires
  • Migraines, fièvre
  • Eruptions cutanées

Toxicité de la spiruline

La spiruline absorbe la majorité des éléments présents dans le milieu où elle croît. Elle peut s’avérer très toxique si elle  a été cultivée dans un environnement pollué. Elle capte facilement les métaux lourds tels que le plomb, le mercure, le cadmium, l’arsenic, ce qui peut s’avérer neurotoxique.

Il est donc important de bien se renseigner sur l’origine et la qualité de la spiruline que l’on veut acheter.

Interactions de la spiruline

A ce jour aucune étude n’a permis de démontrer une quelconque interaction entre la spiruline et les plantes médicinales ou les médicaments. Néanmoins, il est nécessaire de toujours demander l’avis d’un professionnel de santé ou d’un naturopathe avant d’entamer une cure à base de spiruline.

Conservation de la spiruline

  • Elle est à conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur
  • La spiruline peut se conserver pendant plusieurs années, mais il est important de tenir compte de la date limite d’utilisation indiquée lors de l’achat.           

SOURCES

  1. Cheong SH, Kim MY, Sok DE et al. Spirulina prevents artherosclerosis by reducing hypercholesterolemia in rabbits fed a high-cholesterol diet. J Nutr Sci Vitaminol. 2010.
  2. Deng R, Chow TJ. Hypolipidemic, antioxydant and anti-inflammatory activities of microalgae spirulina. Cardiovasc Ther. 2011.
  3. Claudio S, Giuseppe T et Avigad V. « Arthrospira(spirulina) », Ecology of cyonobacteria II. Springer Netherlands. 2012; 677-705.
  4. Chopra K, Bishnoi M. « Antioxidant profile of spirulina: a bluegreenmicroalga », spirulina in human nutrition and health. CRC Press, Boca Raton. 2008: 101-18.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Spiruline_alimentaire

    Cart